Une recette miracle pour devenir développeur rapidement ?

Tu dois savoir la vérité !

Il n’y a pas de recette miracle.

Dans l’email de la semaine dernière, je te parlais de ce que je ferais pour être digital nomade codeur en 2020 en partant de zéro.

Beaucoup d’entre vous ont été super boosté par cet email.

Et d’autres m’ont dit que ça leurs paraissait irréalisable. 

A ton avis quelle groupe a le plus de chance de réussir ?

Tu as plus de chance de réussir si tu crois à ton projet bien évidemment. 

Mais cela suffit-il d’y croire ?

Ça serait trop simple s’il suffisait de croire aux choses pour quelles se réalisent.

Pour réussir tu dois mettre tout ce que tu peux dans la balance.

Peut-être que pour toi c’est de montrer à ton entourage que tu en es capable.

C’est peut-être pour prouver à tes parents que tu as trouver ta voie.

C’est peut-être l’envie d’avoir un métier qui donne l’impression d’être sérieux et bien vu des autres.

C’est peut-être la liberté.

C’est peut-être une revanche sur la vie.

C’est peut-être uniquement l’argent.

C’est peut-être pour avoir une plus grosse voiture que celle de tes voisins ou tes amis.

En réalité peu importe ! 

Ça te concerne, donc n’hésite pas à mettre tout ce que tu peux dans la balance pour te booster.

Maintenant pour ceux qui n’y croient pas.

Pour ceux qui sont sceptiques.

Je lis en ce moment un livre d’Olivier Roland : Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études.

Ils dit qu’ils existent des techniques, des méthodes qui fonctionnent mieux que d’autres.

Mais que beaucoup ne les appliquent pas par scepticisme.

Et qu’il y a deux types de sceptiques.

Les mauvais sceptiques :

Un MAUVAIS sceptique, c’est quelqu’un qui, PAR DÉFAUT, va se méfier de TOUTES LES NOUVELLES THÉORIES qui remettent en cause ses propres croyances.

Il va préférer se dire « Si ça marchait vraiment, ça se saurait » plutôt que d’essayer par lui même.

Par confort intellectuel ou par peur du changement.

Les bons sceptiques :

Un BON sceptique, c’est quelqu’un qui va se dire par DÉFAUT : 

« C’est intéressant, les résultats décrits sont motivants. »

« COMMENT vais-je pouvoir expérimenter RAPIDEMENT et EFFICACEMENT cette méthode PAR MOI MÊME ? »

Si on avait dit aux athlètes sauteurs en hauteur « classiques » des années 60, qu’une technique complètement différente (le Fosbury) leur permettrait de sauter à plus de 2m30, ils auraient sûrement rigolé.

Et pourtant cette méthode est devenue la NORME. Et le record du monde actuel est de 2m45 !

Quand je dis qu’il est possible de devenir développeur rapidement et sans avoir BAC+5 

Certains sont septiques … 

Les mauvais sceptiques peuvent se dire : « Si ça marchait vraiment, ça se saurait et pourquoi certain font 5 années d’études longues et difficiles ?»

Les bons sceptiques se diront : «Cool, comment cela peut-il fonctionner concrètement sur moi ? »

Que t’y croit ou que tu sois sceptique, il y a une chose importante à savoir.

Il y a certes des techniques qui fonctionnent mieux que d’autres.

Mais il n’y a pas de recette miracle.

Les gens aiment bien les recettes miracles.

Perdre 50 kg en 3 jours !

Devenir millionnaire grâce à cette astuce de Dropshipping !

Etc …

Cette image que j’ai trouvé sur le compte Instagram de Gary Vaynerchuk résume bien la chose.

Non il n’y a pas de recette miracle !

Il a y seulement des techniques qui marchent mieux que d’autres.

Il y a des raccourcis.

Il y a des hacks.

Mais désolé la fin de cet email ne va pas te faire rêver mais je te le dit quand même. 

Peu importe le chemin que tu prends.

Dans tout les cas pour réussir, il va falloir bosser. 

À demain,
Mike

PS :
Le compte Instagram de Gary

Mon compte Instagram : www.instagram.com/mikecodeur

Un commentaire