Pourquoi j’adore la rentrée ?

Tu l’auras remarqué c’est le mois de septembre, le mois de la rentrée.

J’ai toujours considéré la rentrée comme le début d’un nouveau cycle.

Toi aussi surement …

Depuis qu’on est à l’école on est habitué comme cela.

Il y a les vacances d’été et puis : 

Changement de classe.

Changement d’école.

Changement de formation.

Et comme je le disais dans l’email hier, c’est souvent le début d’un nouveau Job.

La rentrée c’est la reprise des projets en entreprise, c’est souvent le moment où les nouveaux contrats démarrent.

C’est aussi la période où les élèves fraîchement diplômés arrivent sur le marché.

Lorsqu’on démissionne c’est souvent aussi à la rentrée que l’on reprend un poste.

Les Emails privés de Mike
Des Emails remplis d'idées pour apprendre à coder, devenir Freelance, changer de vie, et gagner sa liberté :
Les emails sont gratuits, vos informations resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Qui dit nouveau cycle dit motivation, projection dans le future.

Quand on débute dans la vie active, dans un nouveau job, la rentrée nous motive.

On se projette déjà sur décembre, puis l’année prochaine.

On se voit évoluer, apprendre de nouvelles choses et c’est génial !

Et puis avec le temps on se lasse …

Je ne vais pas trop généraliser, mais dans mon cas ça a été comme ça.

Les premières années la rentrée était pleine d’espoirs et de motivation.

Et puis avec le temps je me suis mis à angoisser sur la rentrée. 

La déprime du mois de septembre.

Avec les années je me suis mis a détester le mois de septembre et la rentrée.

Tu te souviens surement de cette sensation quand tu étais en primaire ou au collège.

Cette sensation quand tu voyais les publicités au mois d’août à la TV sur les fournitures de rentrées scolaire.

Et bien j’avais cette même sensation au mois d’août avant la rentrée. 

Mais qu’est ce qui avait changé ?

Pourquoi au fur et à mesure je me suis mis à détester la rentrée ?

Pourquoi cette angoisse ?

J’avais pourtant un bon poste stable en CDI (contrat cadre) sur Paris à la Défense.

Dans une grande boite renommée avec beaucoup d’avantages.

13ème mois, 6 semaines de vacances au lieu de 5.

Plus de RTT que dans les autres secteurs.

Dans de beaux bureaux, une bonne ambiance à la machine à café.

Des collègues sympathiques et pas trop de pression. 

Mais qu’est ce qui avait changé ?

Je n’aimais plus ce que je faisais.

Au fur et à mesure je me suis rendu compte que je n’aimais plus ce que je faisais.

Le boulot au quotidien, le projet, les objectifs, les technologies.

Les contraintes en tant que salarié, les entretiens annuels etc …

Je me sentais coincé sur ce projet et dans ce CDI.

Bref c’était un signal d’alarme, il était temps de faire autre chose

Je me suis lancé en Freelance.

Cela n’a pas été évident au début.

J’ai galéré pendant plusieurs mois je m’y prenais mal.

Je savais pas bien me vendre.

Je ne connaissais pas les bonnes plateformes.

J’ai même failli abandonner ! J’ai failli retourner en CDI !

Et j’ai trouvé mon premier client.

Gros soulagement !

Tous les autres clients ont été facilement trouvés par la suite.

J’adorais cette sensation de liberté, de ne pas avoir de patron, de choisir mes missions.

De ne pas avoir d’entretiens annuels, de ne pas me sentir noté, évalué comme à l’école.

La déprime de la rentrée était partie !

Et maintenant ? 

Aujourd’hui je suis toujours Freelance, mais 100% à distance depuis Bali.

Je fais uniquement des missions qui me plaisent.

Je développe également mon activité sur YouTube et les formations.

Je me suis jamais senti aussi libre !

La déprime de la rentrée c’est du passé !

Alors dois tu passer Freelance toi aussi si tu déprimes à la rentrée  ?

Non pas forcement !

L’histoire que je te raconte est la mienne. 

L’idée à retenir de tout cela, ce n’est pas qu’il faut passer Freelance.

C’est d’écouter les signaux que tu t’envoies à toi même. 

Si tu vas au boulot à reculons.

Si tu as l’angoisse d’aller bosser.

Si tu kiffes pas au quotidien ce que tu fais.

C’est probablement qu’il est l’heure de faire autre chose ou différemment.

Tu peux rester dans ton CDI et demander un changement de projet.

Ou tu peux rester salarié mais trouver un autre CDI.

Ou passer Freelance. 

Peu importe ! 

L’important c’est d’aimer ce que tu fais !

Tu passes presque 8 heures par jour au boulot.

5 jours sur 7 et 47 semaine sur 52 semaine par an.

Tu ne peux pas te permettre de ne pas aimer ton boulot, tes collègues, ton environnement de travail.

Si tu ne kiffes pas change !

À demain,
Mike

PS : J’ai reçu de nombreux emails hier en me disant ne pas avoir reçu l’email quotidien.
Si c’est ton cas c’est que l’email est tombé dans spam ou dans l’onglet promotion de gmail.

Ajoute email@mikecodeur.com à ton carnet d’adresse pour éviter ce problème.
Ou envoie moi au moins une fois un email.

Un commentaire