Emails Privés : Electrocuter des élèves en cas de mauvaises réponses

C’est Mike,

Que ferais tu si on te demandait de participer à une expérience dans laquelle tu devais envoyer des décharges électriques à un élève  ?

Tu joues le rôle du professeur, tu poses des questions à un élève.

Celui qui mène l’expérience (l’expérimentateur) vous regarde.

En cas d’erreur tu envoies une première décharge électrique de 75V.

ça picote un peu l’élève.

Nouvelle question, nouvelle erreur, tu augmentes la décharge à 100V.

l’élève commence à se plaindre.

Ça continue, 110V, 120V, l’élève dit clairement qu’il souffre.

  • 135 V il hurle !
  • 150 V il supplie d’être libéré
  • 270 V il lance un cri violent
  • 300 V il annonce qu’il ne répondra plus

L’expérimentateur t’annonce que sans réponse c’est considéré comme une erreur.

A ce stade tu hésites à continuer 300 V c’est dangereux …

L’expérimentateur te dit :

« Veuillez continuer s’il vous plaît. »

QUE FERAIS TU ?

Les Emails privés de Mike
Des Emails remplis d'idées pour apprendre à coder, devenir Freelance, changer de vie, et gagner sa liberté :
Les emails sont gratuits, vos informations resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

En lisant ce mail tu dois surement te dire que tu ne serais jamais allé jusqu’à 300 V et que bien évidemment tu ne continuerais pas jusqu’à 450V.

SAUF QUE

Ceci est un expérience bien connu des psychologues.

C’est l’expérience de Milgram.

Elle vise à mesurer à quel point on OBÉI à une AUTORITÉ.

dans le cas de l’expérience, l’expérimentateur en blouse blanche

Plus de 60% des personnes ont électrocuté l’élève jusqu’a 450 V.

POURQUOI JE TE PARLE DE ÇA ?

Je viens de terminer un excellent bouquin qui s’appelle

Influence et Manipulation (de Robert Cialdini)

Qui explique comment on réagi souvent par automatismes, un peu comme à l’autorité dans l’expérience de Milgram.

On est également influencé par« La preuve sociale »

Ce qu’on appelle plus souvent l’effet mouton

Tous le monde va dans ce restaurant ? : C’est qu’il est bon.
Tous le monde agit de telle manière ? C’est que c’est la bonne.

Mais pourquoi je te parle de psychologie aujourd’hui ?

Car j’y ai vu dans ce livre un parallèle avec notre boulot de Freelance.

L’état (l’autorité) n’aime pas les Freelances.

As tu déjà essayé de trouver un appartement en Freelance ?
As tu déjà essayé de contracter un crédit en Freelance ?
As tu regardé ce que tu auras comme retraite en tant que Freelance ?
As tu vu les charges quand tu es Freelance ?

Rien n’est fait pour les Freelances.

Dans ma première mission en Freelance, mon commercial (celui qui joue le rôle d’intermédiaire entre le client et le freelance) m’avait même demandé de ne pas dire que j’étais Freelance, sujet tabou à l’époque …

Sache donc que si l’état souhaite que tu vives d’une certaine manière :

CDI / Crédit sur 30 ans / Retraite à 65 ans / 10 ans de liberté

RIEN NE T’Y OBLIGE (n’agit pas par automatisme au principe d’autorité)

Sache que si la grande majorité des gens vive d’une certaine manière :

CDI / Crédit sur 30 ans / Retraite à 65 ans / 10 ans de liberté

RIEN NE T’Y OBLIGE (n’agit pas par automatisme à la preuve sociale)

Sois libre, sois indépendant, sois Freelance !

A bientôt,
Mike

PS : Un petit questionnaire sur la Freelance (2min max)
frenchmike.typeform.com/to/nZCo9Z

Un commentaire